Marinette
 

Quand j'ai couru chanter ma p'tite chanson pour Marinette
La belle, la traîtresse était allée à l'opéra
Avec ma p'tit chanson, j'avais l'air d'un con ma mère,
Avec ma p'tit chanson, j'avais l'air d'un con.

Quand j'ai couru porte mon pot d' moutarde à Marinette
La belle, la traîtresse avait déjà fini d' dîner
Avec mon petit pot, j'avais l'air d'un con ma mère,
Avec mon petit pot, j'avais l'air d'un con.

Quand j'offris pour étrennes un' bicyclette à Marinette
La belle, la traîtresse avait acheté une auto,
Avec mon p'tit vélo, j'avais l'air d'un con ma mère,
Avec mon p'tit vélo, j'avais l'air d'un con.

Quand j'ai couru tout chose au rendez-vous de Marinette
La bell' disait: "J' t'adore" à un sal' typ' qui l'embrassait
Avec mon bouquet d' fleurs, j'avais l'air d'un con ma mère,
Avec mon bouquet d' fleurs, j'avais l'air d'un con.

Quand j'ai couru brûler la p'tit' cervelle à Marinette
La belle etait déjà morte d'un rhume mal placé,
Avec mon révolver, j'avais l'air d'un con ma mère,
Avec mon révolver, j'avais l'air d'un con.

Quand j'ai couru lugubre à l'enterr'ment de Marinette
La belle, la traîtresse était déjà réssuscitée
Avec ma p'tit couronn', j'avais l'air d'un con ma mère,
Avec ma p'tit couronn', j'avais l'air d'un con.

(Georges Brassens)


        Proyecto Krahe  Septiembre de 2001. Bajo licencia GNU/Licencia Pública
Recarga esta página: http://perso.wanadoo.es/alfonsosaura/imarinet.htm